Bilans de santé – Prévention et suivi médical à chaque étape de votre vie

Accueil » Publications et conseils médicaux » Bilans de santé – Prévention et suivi médical à chaque étape de votre vie

Sommaire


Dépistage du diabète

● Évaluation du risque de diabète. Conseils nutritionnels pour la prévention du diabète

● Dépistage à tout âge selon les signes cliniques ( à voir avec son médecin)

● Test de glycémie à jeun 1 fois par an à partir de 50 ans, avant 50 ans si présence d’antécédents familiaux de diabète de type II.

Suivi du patient diabétique (diabète de type II)

● Consultation médicale tous les 3 à 4 mois. 

● Test HbA1c pour le suivi à long terme de la glycémie. Tous les 3 à 4 mois.

● Bilan lipidique et microalbuminurie 1 fois par an. 

● Prévention des lésions des pieds chez le patient diabétique par le pédicure -podologue : bilan diagnostic initial 1 fois par an, suivi de 5 à 8 séances à l’année suivant le grade.

● Consultation ophtalmologique avec fond d’oeil 1 fois par an pour le dépistage de la rétinopathie diabétique

● Consultation cardiologique 1 fois par an avec ECG, test d’effort et EKG si nécessaire

Santé cardiovasculaire : 1 fois par an à partir de 50 ans (Avant 50 ans si présence d’antécédents de mort subite ou d’infarctus du myocarde dans la famille)

● Évaluation complète des risques cardiovasculaires Mesure et suivi de la pression artérielle

● Dépistage du syndrome métabolique

● Calcul de l’indice de masse corporelle (IMC)

● Mesure de la circonférence abdominale

● Vérification de la pression artérielle

● Dosage du taux de cholestérol (cholestérol total, LDL, HDL)

● Dosage de la glycémie

● Évaluation de la santé cardiaque par électrocardiogramme (ECG/EKG/Test d’effort)

● Conseils sur le mode de vie pour la gestion du syndrome métabolique – Règles hygiéno diététiques

HTA (Hypertension artérielle)

L’hypertension artérielle : le silence qui peut tuer

L’hypertension artérielle, communément appelée “HTA”, est largement répandue mais souvent méconnue. C’est le terme utilisé pour décrire une pression sanguine anormalement élevée dans les artères. Bien que silencieuse et sans symptômes évidents, l’hypertension artérielle peut entraîner des conséquences graves pour la santé si elle n’est pas traitée.

L’une des raisons pour lesquelles l’hypertension artérielle est dangereuse réside dans son insidiosité. Beaucoup de personnes vivent avec une pression artérielle élevée pendant des années sans s’en rendre compte. Les conséquences néfastes de cette condition se manifestent souvent lorsque des complications surviennent, telles que des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, des maladies rénales, ou encore des problèmes de vision. C’est pourquoi on la surnomme parfois “le tueur silencieux”.

Les causes de l’hypertension artérielle sont variées.

  • Prédisposition génétique
  • Habitudes de vie : alimentation riche en sel, sédentarité, tabagisme, consommation excessive d’alcool. Le stress chronique peut également être un facteur déclenchant.

La prévention et la gestion de l’hypertension artérielle sont essentielles pour éviter des complications graves. Il est recommandé de mesurer régulièrement sa pression artérielle, surtout si des antécédents familiaux d’HTA sont présents. Le contrôle du poids, une alimentation équilibrée et une activité physique régulière peuvent contribuer à maintenir une pression artérielle normale.

Lorsque l’hypertension est diagnostiquée, elle peut souvent être traitée efficacement par des médicaments prescrits par un professionnel de la santé. Cependant, le suivi médical régulier est essentiel pour ajuster le traitement si nécessaire.

En résumé, l’hypertension artérielle est une affection courante mais potentiellement grave qui peut passer inaperçue pendant des années. La vigilance, la prévention et la gestion de la pression artérielle sont essentielles pour réduire les risques de complications graves. Il est recommandé de consulter un professionnel de la santé pour des contrôles réguliers et des conseils sur la manière de maintenir une pression artérielle saine. N’ignorez pas ce “tueur silencieux” qui peut mettre en danger votre santé.

Suivi régulier en cas de traitement

Consultation médicale régulière de surveillance du traitement, des règles hygiéno diététiques et évaluation des autres risques cardiovasculaires

Bilan biologique annuel (prise de sang annuelle) pour la tolérance du traitement et l’évaluation d’autres facteurs de risque cardiovasculaires

  • Bilan lipidique
  • Glycémie à jeun
  • Créatininémie avec débit de filtration glomérulaire (fonction rénale)
  • Ionogramme sanguin
  • Protéinurie

Dépistage du cancer

Dépistage du cancer du côlon (coloscopie ou test de recherche de sang occulte dans les selles) 1 fois par an après 50 ans ou à partir de 30 ans par coloscopie si présence d’antécédents familiaux du premier degré ( père/mère frère/soeur enfants)

Dépistage du cancer de la prostate (dosage du PSA dans le sang) à 50 ans pour avoir le taux de base. Avant 50 ans si présence d’antécédents familiaux du 1er degré (père)

Mammographie pour le dépistage du cancer du sein (chez les femmes): Tous les 2 ans à partir de 50 ans. Avant 50 ans si présence d’antécédents familiaux

Frottis cervico-utérin pour le dépistage du cancer du col de l’utérus (chez les femmes): à partir de 25 ans, avec recherche d’HPV (papilloma virus) si anomalie au frottis. Recherche systématique d’HPV (papilloma virus)avec cytologie réflexe au frottis à partir de 30 ans

Dépistage du cancer de la peau par un dermatologue : 1 fois par an chez les personnes de phénotype clair ou les personnes atteintes de VIH

● Conseils en matière de dépistage des risques génétiques pour le cancer (facultatif) : en cas d’antécédents familiaux

● Cancer du poumon : fumeurs et travailleurs exposés à des produit cancérigènes

Prévention de l’ostéoporose chez la femme ménopausée, chez les patients sous corticothérapie au long court, ou en cas d’antécédents familiaux

● Recommandations en matière de mode de vie et d’alimentation pour la santé osseuse

● Ostéodensitométrie –  Évaluation des taux de calcium et de vitamine D 

● Exercices pour améliorer la densité osseuse

Santé respiratoire en cas de pathologie respiratoire chronique

● Test de la fonction pulmonaire (spirométrie) Radiographie pulmonaire ou scanner thoracique (si nécessaire) 1 fois par an

● Tests d’allergie pour identifier les déclencheurs environnementaux chez les patients symptomatiques 

● Conseils pour arrêter de fumer (pour les fumeurs)

Grossesse et santé materno foetale

● Examens prénataux pour les femmes enceintes par consultation et bilan de début de grossesse, puis 1 fois par mois jusqu’à 1 mois après l’accouchement: 

Examen clinique de suivi de grossesse mensuel

Bilan biologique initial ( NFS plaquettes – Groupe sanguin ABO et rhésus – ferritinémie – Sérologies rubéole, toxoplasmose, syphilis, VIH 1-2, hépatites B et C – glycémie à jeun si antécédents de diabète gestationnel – Recherche d’albumine et sucre dans les urines)

Bilan biologique tous les mois: toxoplasmose, rubéole ( IgG et IgM)   si patiente non immunisée – recherche d’albumine et de sucre dans les urines.

Entre la 24ème et la 28ème semaine d’aménorrhée: dépistage du diabète gestationnel ( test d’hyperglycémie provoquée par voie orale) dosage de la glycémie 1h puis 2h après ingestion de 75 g de glucose

● Examens d’échographie fœtale

  • Une au1er trimestre (entre 11 et 14 SA)
  • Une au 2e trimestre ( entre 20 et 23 SA)
  • Une au 3e trimestre 

Le but de ces échographie est 

  • la localisation de la grossesse
  • l’appréciation de la viabilité
  • un diagnostic de grossesse multiple
  • Détermination de l’âge gestationnel
  • Appréciation de la croissance foetale à l’aide de courbes de référence
  • Détermination de la présentation foetale
  • Localisation et morphologie placentaires et funiculaires
  • Appréciation de la quantité de liquide amniotique
  • Appréciation de l’utérus et des annexes

● Évaluations de santé postnatale et conseils

Santé Masculine

● Dépistage de la santé de la prostate (dosage du PSA et toucher rectal) à 50 ans pour avoir le taux de base. Avant 50 ans si présence d’antécédents familiaux du 1er degré (père)

● Évaluation des risques cardiovasculaires

● Bilan de santé général et recommandations sur le mode de vie

Santé Féminine

Frottis cervico-utérin pour le dépistage du cancer du col de l’utérus (chez les femmes)

À partir de 25 ans, avec recherche d’HPV (papilloma virus) si anomalie au frottis.

Recherche systématique d’HPV (papilloma virus)avec cytologie réflexe au frottis à partir de 30 ans

Prévention et dépistage de l’ostéoporose post ménopausique ( après la ménopause)

  Recherche de facteurs de risque d’ostéoporose (poids – taille – antécédents familiaux- tabagisme – corticothérapie au long cours …)

  Recommandations en matière de mode de vie et d’alimentation pour la santé osseuse

  Ostéodensitométrie –  Évaluation des taux de calcium et de vitamine D 

  Exercices pour améliorer la densité osseuse

● Évaluation de la santé mammaire et formation à l’auto-examen Bilan de santé général et conseils sur le mode de vie

Mise à jour de la vaccination

  • Diphtérie
  • Tétanos
  • Poliomyélite
  • Cocqueluche
  • ROR ( Rubéole Oreillons Rougeole)
  • Tuberculose
  • Hépatite B
  • Méningites
  • Pneumonies à pneumocoque
  • Prévention du cancer du col de l’utérus ( Papilloma virus ou virus HPV)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
× Bonjour! Comment puis-je vous aider ?